Entête SFO

Mot du Président

Rapport annuel du lt col Christophe Bifrare, Président SFO
Mesdames et Messieurs les Officiers membres de la Société fribourgeoise des officiers,
Chers camarades,


Sehr geehrte Damen und Herren Offiziere, Mitglieder der freiburgischen Offiziersgesellschaft,
Geschätzte Kameraden,


Contrairement à l’année passée, je me permettrai quelques considérations sur la politique de défense poursuivie par le Conseil fédéral. Cette première partie de mon rapport n’aura qu’un seul thème : le renouvellement des moyens de protection de l’espace aérien. La seconde partie, toute aussi concise que la première, sera quant à elle consacrée à la vie de la société. Je passerai rapidement en revue les activités de l’année écoulée tout en esquissant celles de l’année à venir.


La protection de l’espace aérien
Le 3 juillet 2017, dans la conclusion de l’éditorial de notre bulletin, je soulignais : « Nous avons toutes les cartes en main pour disposer à l’horizon 2030 d’une défense aérienne en cohérence avec notre environnement géostratégique afin de répondre aux menaces effectives auxquelles la Suisse devra faire face. L’Armée suisse est un système global au service de la politique de notre pays ; elle n’est pas un système total au sein duquel l’aviation devrait être à même de faire face de façon autonome à chaque danger réel ou supposé. » Mon message était alors celui-ci : « Pour toute personne responsable, il ne demeure ainsi que les options deux et trois pour un financement de 9, respectivement 8,5 milliards en vue du renouvellement des moyens de protections de l’espace aérien. »


Aujourd'hui, la SFO peut donc se ranger en ordre de bataille derrière la décision du Conseil fédéral, à savoir « le renouvellement des moyens de protection de l’espace aérien pour un volume de financement maximal de 8 milliards de francs » ; de plus, « les investissements à venir dans les systèmes au sol et les systèmes de conduite seront financés par une augmentation de l’ordre de 1,4 % par an en valeur réelle au budget de l’armée. »


Vie de la société
La formation au tir est le fondement de toute instruction militaire. Aujourd’hui, cette instruction se fait d’abord dans les écoles et les cours de répétition. Les officiers désirant effectuer plus que le tir obligatoire et le tir en campagne sont normalement affiliés à une société de tir. Dès lors, les tirs hors service proposé par la SFO sont une offre complémentaire. Dans ce cadre, nous continuons à offrir à nos membres la possibilité de se former sur les armes d’ordonnance avec un encadrement professionnel. Cette activité, grâce à l’expertise de Monsieur le Lieutenant-colonel Alain Baeriswyl et la collaboration de la Société des officiers de l’université de Fribourg, est une expérience qui vaut la peine d’être vécue. Saisissez l’occasion qui vous est offerte d’essayer le tir au mousqueton, par exemple.


Pour faire écho à la bataille à venir sur le renouvellement des moyens de protections de l’espace aérien, le comité SFO vous a proposé à l’automne dernier sur les sites de Fribourg (en français) et de Morat (en allemand) le film « La bataille du Gripen », du réalisateur Frédéric Gonseth. La projection était à chaque fois suivie d’un débat entre Monsieur le Conseiller national Dominique de Buman et Madame la Conseillère aux Etats Géraldine Savary (pour la partie francophone) et entre Monsieur le Brigadier Werner Epper et Madame la Conseillère nationale Ursula Schneider-Schütel (pour la partie alémanique). Les films démontraient de façon limpide les causes qui ont conduit inévitablement à un refus du peuple pour l’acquisition de cet avion. Gageons que nous avons su tirer les conséquences qui s’imposent.


Les cérémonies In Memoriam organisées à Estavayer-le-Lac, Bulle et Fribourg sont devenues des rendez-vous importants pour l’ensemble des forces contribuant à la sécurité dans notre canton. Elles contribuent à montrer de manière ostensible l’attachement de la population fribourgeoise à toutes celles et tous ceux qui s’engagent pour les protéger et les défendre, sans oublier ceux qui, au siècle passé, ont été mobilisés pour défendre nos valeurs de liberté et d’humanité. Les orateurs étaient :


• à Estavayer-le-Lac : Monsieur le Brigadier Laurent Michaud ;
• à Bulle : Monsieur le Brigadier Guy Vallat ;
• à Fribourg : Monsieur le Brigadier Silvano Barilli.


Je tiens à remercier pour l’organisation de ces cérémonies : à Estavayer-le-Lac, Monsieur le Colonel Gérard Brodard et le Monsieur le Major EMG Steven Jauquier ; à Bulle, Monsieur le Major EMG Julien Grand et son comité ; à Fribourg : Monsieur le Lieutenant-colonel EMG Frédéric Gaillard.


Comme vous le savez, cette année 2018 représente le centenaire de la fin de la Grande Guerre, le 11 novembre 1918. La cérémonie de Fribourg correspondra donc exactement à la date du centenaire de l’armistice, puisqu’elle aura lieu le dimanche 11 novembre 2018. Pour commémorer dignement ceux qui ont servi pour défendre notre pays, la cérémonie sera étoffée avec la participation du Cadre Noir et Blanc, des sociétés d’étudiants et d’autres sociétés affiliées. Le défilé sera allongé et partira de la Place Georges-Python. L’orateur du jour sera Monsieur le Commandant de corps Daniel Baumgartner, Chef de l’Instruction. Le comité SFO espère réellement vous voir nombreux en ce jour anniversaire.


Notre traditionnelle soirée SFO, organisée en 2017 auprès de l’Hôtel Cailler à Charmey, tout comme elle sera en 2018, a remporté un franc succès, notamment auprès des plus jeunes de nos membres, qui ont su profiter pleinement de l’occasion, pour passer une très agréable soirée accompagnés de leur fiancée. Monsieur le Brigadier Raynald Droz et son épouse, invités d’honneur, ont très gentiment accepté d’ouvrir le bal. Ils seront à nouveau des nôtres cette année.


Wie letztes Jahr haben wir die Begrüssung unseren neuen Mitgliedern beim Stamm des Kontingentes der Freiburger Grenadiere organisieren können. Diese Lösung ist ideal. Wir dürfen aus einem perfekten angeeigneten Lokal, um einen kameradschaftlichen Abend zu verbringen, verfügen. Ich danke insbesondre Oberstleutnant Jean-Luc Vionnet, Offizier des Kontingents der Freiburger Grenadiere, welcher uns die Geschichte seiner Einheit erläutert hat.


« Notre système de milice sera-t-il toujours compatible avec les exigences de la société suisse ? » Tel était le thème sur lequel Madame Noémie Roten, Monsieur le Divisionnaire Daniel Roubaty et Monsieur le Conseiller national Pierre-Alain Fridez ont débattu pendant une quarantaine de minutes le 18 avril dernier à l’université de Fribourg. Dans une seconde partie, trois étudiants ont pu interpeller les intervenants ; cette phase du débat s’est révélée très intéressante. Monsieur Serge Gumy, rédacteur en chef de la Liberté, a su modérer le débat avec un grand savoir-faire.


La qualité de notre bulletin n’a pas eu à souffrir ni du passage à une édition trimestrielle, ni du changement d’imprimeur. Ces deux décisions nous permettent d’économiser environ CHF 4'000.— par an. Dans le domaine de la communication, la qualité éditoriale et rédactionnelle est très liée aux personnes. Nous avons la chance d’avoir une équipe à nouveau complète, ce qui permet d’avoir à la fois un excellent bulletin et un site internet mis régulièrement à jour.


J’adresse mes sincères remerciements à mon comité :
• Monsieur le Lieutenant-colonel EMG Christophe Chollet ;
• Monsieur le Lieutenant-colonel Pierre-Alain Scherly ;
• Monsieur le Lieutenant-colonel Andreas Bürgin ;
• Monsieur le Lieutenant-colonel Denis Orange ;
• Monsieur le Major Emmanuel Rey ;
• Monsieur le Major Philippe Schneider ;
• Monsieur le Major Benoit Dumas ;
• Monsieur le Capitaine Henri Lanthemann ;
• Monsieur le Capitaine Saâd Dhif ;
• Monsieur l’Officier spécialiste (major) Nolan Rothacher.
Je remercie également :
• Monsieur le Capitaine Pascal Tritten, photographe ;
• Messieurs les Adjudants d’état-major Philippe Mooser et Jérôme Tinguely, porte-drapeaux.


Mes remerciements vont également à nos représentants auprès de la Société suisse des officiers, Messieurs les Colonels Yvan Demierre et Marc André Ryter. Je sais qu’ils défendent avec ardeur les intérêts de la base, de nos sociétés d’officiers en général et des sociétés d’officiers de Suisse occidentale en particulier. Ils font un travail reconnus notamment dans le projet de réformes des organes de directions de la SSO.

 

Sponsor

Agenda SFO

11
Jan
11 janvier 2019
à 19:00


28
Mar
28 mars 2019


29
Mai
29 mai 2019